COMMUNICATION EXISTENTIELLE Niveau 3 : communication d’aide et thérapeutique



Formation COMMUNICATION EXISTENTIELLE Niveau 3 : communication d’aide et thérapeutique 1

Référence:  20322

Catégorie:  Communication

Type:  Présentiel INTER

Habilitations:  

Région:  Provence-Alpes-Côte d'Azur

Lieu:  13100 AIX EN PROVENCE

Publics concernés:  Tout public

Prérequis:  Accessible uniquement aux personnes ayant suivi les Accessible uniquement aux personnes ayant suivi les niveaux 1 et 2.

Durée:  35 heures - 5 jours

Coût:  1200 € HT

Taux de reussite:  100

Nb de place disponible:  10

Date de formation:  

  • du 22 au 26 août 2022

ou

  • du 14 au 18 novembre 2022

ou

  • du 27 au 31 mars 2023

ou

  • du 7 au 11 août 2023.

Formateur / Intervenant:  La formation est dispensée par Catherine SARRADE, formatrice (Licence de formateur d’adultes) et psychopraticienne certifiée en communication(maïeusthésie).

Mise à jour le:  05 Avril 2022

Approfondir l’apprentissage de la communication interpersonnelle et des processus de la psychothérapie. Acquérir la capacité à apporter une aide psychologique face à des personnes exprimant de la souffrance, sans se sentir affecté, dans un positionnement de bienveillance et de considération.

  • Affiner les mécanismes de l’écoute et des échanges interpersonnels.
  • Appréhender les questions à poser au cours d'un accompagnement psychologique.
  • Identifier les processus de l'être qui appellent à la conscience.
  • Affiner la posture d’assertivité.

Présentations / Évaluation formative

Analyse des pratiques à partir des enregistrements des stagiaires.

  • Les enregistrements apportés par les stagiaires sont commentés par la formatrice.
  • Le groupe reçoit un enseignement des expériences de chacun.

Expérimentation du processus détaillé de l’accompagnement

Les stagiaires mettent en pratique le cheminement d’un entretien thérapeutique.

Un stagiaire se propose d’être le patient et exprime sa préoccupation personnelle face au groupe.
Chacun va individuellement poser la question qui lui semble juste après avoir analysé le positionnement et le sens de ses questions. La formatrice commente et finalise les entretiens.

Analyse du positionnement et questions :

  • Quels sont les mots clés dans ce qui a été exprimé ?
  • Quel est le non-verbal et le non-dit ?
  • Quelles sont les parts d’êtres qui se manifestent chez le patient ?
  • Où est portée l’attention du praticien ?
  • Quelle question veut-il poser au patient ?
  • Quel est son élan à travers sa question ?
  • Le praticien est-il en contact avec l’être lorsqu’il pose sa question ?
  • Quelle est sa connivence avec le patient et l’être émergent ?
  • Perçoit-il l’évidence de la pertinence des symptômes

La posture représente 93% du non-verbal. C’est ce que l’on ajuste, avant même d’exprimer les mots, qui ne représentent que 7% du message. La posture intérieure (la pensée) détermine la question juste à poser pour chacun. Le stagiaire patient expérimente, pour sa part, l’impact des questions sur lui.

La formatrice commente et finalise les entretiens.

Les entretiens pratiqués ont pour objectif de :

  • Placer une posture de proximité et de connivence avec l’être émergent.
  • Ressentir la réjouissance de la rencontre avec l’être.
  • Développer sa capacité à percevoir qui appelle la conscience du patient à travers ce qu’il dit, le symptôme ou la manifestation.
  • Appréhender les processus à l’œuvre dans la psyché.
  • Déterminer les mots clés exprimés.
  • Déterminer où porter son attention.
  • Déterminer son projet avant de poser sa question.
  • Poser des questions justes. Chercher l’efficacité par la précision des mots.
  • Conscientiser l’importance de la qualité du questionnement.
  • Clarifier le cheminement d’un entretien.
  • Développer un positionnement chaleureux et confiant face à la souffrance exprimée.

Les stagiaires vont ainsi progressivement affiner leur écoute et intégrer les fondamentaux de la communication.

L’accent est mis sur l’éthique, la compétence, la liberté, la considération, la conscience des processus, le respect profond de ce qui est à l’œuvre chez le patient, la confiance et la confidentialité.

Travail autonome avant le niveau 4

Lire des articles, des livres ou visionner des vidéos en lien avec le thème de la formation. Effectuer au moins deux entretiens de communication thérapeutique. Chaque stagiaire devra apporter des audios ou vidéos de pratique avec remédiation de sa pratique (commenter sa pratique).

  • Pédagogie active
  • Recueil des attentes et évaluation du niveau des stagiaires au début de formation pour adapter la formation.
  • Apports théoriques et illustrations
  • Exercices pédagogiques et mises en situation
  • Phases réflexives

Contrôle continu et évaluation écrite. La formation est sanctionnée par un certificat de formation pour les stagiaires ayant réussi la validation.

Cette formation peut s'adapter aux personnes en situation de handicap, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.